Logo Coup de patte 25
Cœur : faire un don

Les lapins

Alimentation

Les lapins sont des herbivores stricts, leur alimentation est basée sur le foin et/ou l’herbe. C’est un aliment qui doit être donné sans limite tout comme l’eau. Se rajoute également la verdure qui doit être donnée quotidiennement. Les extrudés représentent une part minime de leur alimentation et ne sont pas forcément indispensables, l’équivalent de 1% de leur poids. Ils doivent être sans céréales tels que cuni complete et JR farm grainless sous peine de problèmes intestinaux et de surpoids.

Peuvent leur être donnés de temps en temps, environ 2 fois par semaine, des morceaux de fruits.

Tout autre aliment qui n’est pas cité plus haut est mauvais : biscotte, pain, chocolat, sucre etc.

Environnement 

Les lapins ne sont pas des animaux qui peuvent vivre BIEN et HEUREUX en cage, c’est pourquoi elle est proscrite. Si nous recrutons des familles d’accueil, c’est justement pour ne pas les garder en attente d’adoption au siège de l’association en cage. Les deux alternatives sont :

  1. Semi-liberté : Un enclos peut être aménagé assez facilement avec des grilles modulables. Cela dit, il doit être de 2 m2 minimum pour un lapin et suffisamment haut pour qu’il ne s’échappe pas. Cela peut être encombrant dans votre habitation. Les périodes d’enclos sont alternées avec des sorties qui nécessitent que le reste de l’environnement soit sécurisé. 
  2. Liberté totale : Pas de frontières, mais une sécurisation accrue de l’intérieur et/ou de l’extérieur

Les sécurisations peuvent être de différentes natures (protection de fils électriques, de fuite, d’intoxication…) et sont multiples dans une habitation. C’est pourquoi nous traiteront au cas par cas les sécurisations qui doivent êtes faites.

Que le lapin se trouvent en liberté ou semi-liberté, il doit disposer d’une litière non toxique comme le chanvre, la paille, les dry bed, les pellets… Il doit également avoir à sa disposition des cachettes et des matériaux qu’il apprécie au sol. On ne pense pas à tout et il faut se préparer à des dégradations.

Cohabitation

Le lapin est un animal grégaire (qui vit en groupe) et pourtant lorsqu’il n’a pas été en contact avec un congénère depuis qu’il est petit, l’affinité n’est pas une évidence et cela peut déboucher sur des combats plus ou moins violents.

  • La cohabitation entre lapin a de fortes chances de fonctionner si c’est un mâle et une femelle stérilisée. Les autres cohabitations (mâle-mâle et femelle-femelle) sont plus complexes. Dans tous les cas, des étapes sont à respecter et la procédure est longue.
  • Avec d’autres animaux, cela dépendra des caractères de chaque animal et doit aussi être progressive et surveillée.

Éducation

Les lapins sont des animaux extrêmement têtus et qui n’intègrent pas aussi vite et facilement qu’un chien ou un chat. Il faut d’ores et déjà admettre qu’il y a peu de choses que l’on contrôle. La propreté peut et doit être apprise au maximum.

Santé

Les lapins sont régulièrement victimes d’arrêt de transit, il s’agit d’une urgence vitale qui nécessite d’être prise en charge immédiatement.

Les femelles aux alentours de leurs 5 ans et les mâles vers leurs 8 ans développent des tumeurs sur leur appareil génital et en meurent bien souvent. La stérilisation permet de prévenir ce risque

Cette fiche d’informations est bien évidemment non exhaustive et nous vous invitons à consulter le site internet ladureviedulapinurbain.com qui est une bible pour toute personne en contact avec des lapins. Vous y trouverez en outre les fruits, légumes et racines consommables par le lapin.

Mentions Légales
© 2020 - Coup de Patte 25