Logo Coup de patte 25
Cœur : faire un don

Les hamsters

Alimentation

Les hamsters sont des animaux très gourmands, ils mangeront tout ce que vous pourrez leur donner. Il est donc très important de leur fournir une nourriture adaptée afin de les maintenir en bonne santé.

Les hamsters ont une alimentation végétarienne, mais ils ont également besoin d’un apport de protéines animales. Celles-ci peuvent s’apparenter des friandises et à un moment d’échange avec votre hamster. Bien évidemment, l’eau doit être fraîche et à volonté, en biberon ou en gamelle.

Les aliments adaptés

  • Les aliments secs : mélange de graines pour hamsters ; céréales telles que le froment, l’avoine ou le maïs ; granulés pour hamsters
  • Les aliments frais : pissenlit, herbe verte 
    Attention : Si le hamster n’est pas habitué, il faut lui en donner en très petites doses 
  • Les friandises : vers de farine séchés (1 à 2 fois par semaine), graines de tournesol (quelques-unes par semaine)
  • Les apports complémentaires indispensables : foin, eau potable
  • Les autres apports complémentaires : branches de hêtre, d’érable, de saule (à ronger)

A éviter : les biscuits/friandises pour rongeurs que l’on trouve en animalerie. En effet, ces friandises sont bien trop sucrées pour les petits rongeurs, pouvant créer des risques de surpoids

Environnement 

Les hamsters vivent en cage, mais une taille minimum est requise pour leur bien-être.

Pour les hamsters nains : russe, roborovski, chinois

  • Dimensions minimales : 50 cm x 40 cm x 40 cm
  • Dimension entre les barreaux : 1 cm maximum ! Si votre auriculaire passe, un hamster nain passera, surtout s’il n’a pas encore fini sa croissance

Pour les hamsters syriens ou dorés

  • Dimensions minimales : 80 cm x 40 cm x 40 cm, une cage à rats convient parfaitement
  • Dimension entre les barreaux : vous pouvez garder la dimension de 1 cm

L’habitat du hamster de façon générale 

La cage doit obligatoirement comporter une roue, ainsi qu’une cabane. Vous pouvez lui aménager différentes zones de cachettes.

Pour la litière, les copeaux de bois sont à proscrire définitivement ! Préférez la litière de chanvre, que vous disposerez en une couche assez importante afin qu’il puisse creuser, faire des tunnels. Vous pouvez d’ailleurs y cacher sa nourriture afin qu’il occupe son temps d’activité à la chercher.

Aménagez-lui un coin toilette, avec du sable à chinchilla ou terre à bain, celui-ci ne doit pas être parfumé. Cela permettra à votre hamster de nettoyer et prendre soin de son poil. Certains adorent se rouler dedans, d’autres les utilisent comme litière.

Disposez le foin au même endroit, cela lui permettra de choisir lui-même ou faire son nid. Choisissez-le non poussiéreux afin que cela ne vienne pas créer des problèmes respiratoires à votre hamster.

Vous pouvez lui aménager un terrain de jeux en dehors de sa cage avec des éléments où il peut fouiller, escalader… 

Par contre, la boule est à bannir ! Les hamsters étant des proies, la boule sera davantage un moment de stress qu’un moment de détente. En effet, un hamster va chercher à se cacher, et avec la boule, il ne pourra que courir, encore et encore, sans pouvoir se mettre à l’abri.

Cohabitation

Bien que certaines animaleries disent le contraire… Les hamsters, quelque que soit leur espèce, sont des animaux solitaires ! 

Nous avons déjà tous entendu l’anecdote d’une connaissance disant que l’ami d’un ami avait eu plusieurs hamsters qui cohabitaient parfaitement. Bien entendu, il y a des exceptions, mais mieux vaut ne pas tenter le diable. Sans oublier le fait que les vendeurs en animalerie ne savent pas forcément définir le sexe des hamsters, mettant souvent mâles et femelles ensemble, ce qui nous donnes les fameuses portées kinder.

Si vous souhaitez adopter plusieurs hamsters, il est impératif que chacun ait sa propre cage et ne soit pas mis en contact avec ses congénères, au risque de retrouver l’un d’eux mort un beau matin.

Mentions Légales
© 2020 - Coup de Patte 25